L'hysterique, le sexe et le medecin par Lucien Israël

L'hysterique, le sexe et le medecin

Titre de livre: L'hysterique, le sexe et le medecin

Éditeur: Editions Masson

ISBN: 2294007271

Auteur: Lucien Israël


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: L'hysterique, le sexe et le medecin.pdf - 50,689 KB/Sec

Mirror [#1]: L'hysterique, le sexe et le medecin.pdf - 23,476 KB/Sec

Mirror [#2]: L'hysterique, le sexe et le medecin.pdf - 40,986 KB/Sec

Lucien Israël avec L'hysterique, le sexe et le medecin

Est-il possible de relier, d'additionner, de rapprocher l'investigation médicale et le champ psychiatrique, ou existe-t-il entre eux une différence, une opposition, une disjonction constitutionnelles ? Ne pas considérer cette alternative c'est, pour le clinicien auquel s'adresse cette collection, accepter la maladie comme méconnaissance du discours du malade, ignorer une demande névrotique qui provoque la transformation d'un symptôme psychique en un trouble somatique parfois irréversible et entraîner, dans la relation médecin-malade, un malentendu, source de réponse organique du corps. Si Lucien Israël reconnaissait avec humilité qu'il ne peut y avoir de " traité " de l'hystérie, il nous a cependant transmis par cet ouvrage toute la richesse de son enseignement de l'hystérie, qu'il a longtemps prodigué en France et en Europe, en le rendant accessible à tous ceux qui pressentent l'intérêt qu'il y a à se mettre à l'écoute de la névrose. C'est sans aucun doute ce qui explique le succès de cet ouvrage, aujourd'hui classique, et la dizaine de rééditions effectuées depuis sa parution, il y a plus de vingt ans.

Livres connexes

Est-il possible de relier, d'additionner, de rapprocher l'investigation médicale et le champ psychiatrique, ou existe-t-il entre eux une différence, une opposition, une disjonction constitutionnelles ? Ne pas considérer cette alternative c'est, pour le clinicien auquel s'adresse cette collection, accepter la maladie comme méconnaissance du discours du malade, ignorer une demande névrotique qui provoque la transformation d'un symptôme psychique en un trouble somatique parfois irréversible et entraîner, dans la relation médecin-malade, un malentendu, source de réponse organique du corps. Si Lucien Israël reconnaissait avec humilité qu'il ne peut y avoir de " traité " de l'hystérie, il nous a cependant transmis par cet ouvrage toute la richesse de son enseignement de l'hystérie, qu'il a longtemps prodigué en France et en Europe, en le rendant accessible à tous ceux qui pressentent l'intérêt qu'il y a à se mettre à l'écoute de la névrose. C'est sans aucun doute ce qui explique le succès de cet ouvrage, aujourd'hui classique, et la dizaine de rééditions effectuées depuis sa parution, il y a plus de vingt ans.Est-il possible de relier, d'additionner, de rapprocher l'investigation médicale et le champ psychiatrique, ou existe-t-il entre eux une différence, une opposition, une disjonction constitutionnelles ? Ne pas considérer cette alternative c'est, pour le clinicien auquel s'adresse cette collection, accepter la maladie comme méconnaissance du discours du malade, ignorer une demande névrotique qui provoque la transformation d'un symptôme psychique en un trouble somatique parfois irréversible et entraîner, dans la relation médecin-malade, un malentendu, source de réponse organique du corps. Si Lucien Israël reconnaissait avec humilité qu'il ne peut y avoir de " traité " de l'hystérie, il nous a cependant transmis par cet ouvrage toute la richesse de son enseignement de l'hystérie, qu'il a longtemps prodigué en France et en Europe, en le rendant accessible à tous ceux qui pressentent l'intérêt qu'il y a à se mettre à l'écoute de la névrose. C'est sans aucun doute ce qui explique le succès de cet ouvrage, aujourd'hui classique, et la dizaine de rééditions effectuées depuis sa parution, il y a plus de vingt ans.