Le désenchantement du monde: Une histoire politique de la religion par Marcel Gauchet

Le désenchantement du monde: Une histoire politique de la religion

Titre de livre: Le désenchantement du monde: Une histoire politique de la religion

Éditeur: Folio

ISBN: 2070329437

Auteur: Marcel Gauchet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Marcel Gauchet avec Le désenchantement du monde: Une histoire politique de la religion

Cet ouvrage dont on a souvent retenu que le titre éloquent exige du lecteur patience et ténacité. Examinant le processus de dissolution et de retournement de l'emprise organisatrice du religieux, Marcel Gauchet est l'auteur d'une histoire politique de la religion sans précédent. À rebours de l'analyse marxiste qui définit la religion comme une superstructure déterminée par l'organisation économique et sociale, Gauchet s'intéresse à l'action du religieux sur la réalité elle-même. C'est ainsi qu'il parvient à dégager la spécificité révolutionnaire du christianisme et son rôle décisif dans le développement occidental. Bien plus, si nos sociétés se laïcisent, les valeurs laïques elles-mêmes ne seraient que la transposition des valeurs religieuses traditionnelles (le mérite au sens républicain requérant, par exemple, sacrifice de soi et renoncement). Il y aurait donc du religieux après la religion, et le christianisme serait même la religion de la sortie de la religion.

Un monument de la pensée contemporaine. --Paul Klein

Livres connexes

Cet ouvrage dont on a souvent retenu que le titre éloquent exige du lecteur patience et ténacité. Examinant le processus de dissolution et de retournement de l'emprise organisatrice du religieux, Marcel Gauchet est l'auteur d'une histoire politique de la religion sans précédent. À rebours de l'analyse marxiste qui définit la religion comme une superstructure déterminée par l'organisation économique et sociale, Gauchet s'intéresse à l'action du religieux sur la réalité elle-même. C'est ainsi qu'il parvient à dégager la spécificité révolutionnaire du christianisme et son rôle décisif dans le développement occidental. Bien plus, si nos sociétés se laïcisent, les valeurs laïques elles-mêmes ne seraient que la transposition des valeurs religieuses traditionnelles (le mérite au sens républicain requérant, par exemple, sacrifice de soi et renoncement). Il y aurait donc du religieux après la religion, et le christianisme serait même la religion de la sortie de la religion.

Un monument de la pensée contemporaine. --Paul KleinCet ouvrage dont on a souvent retenu que le titre éloquent exige du lecteur patience et ténacité. Examinant le processus de dissolution et de retournement de l'emprise organisatrice du religieux, Marcel Gauchet est l'auteur d'une histoire politique de la religion sans précédent. À rebours de l'analyse marxiste qui définit la religion comme une superstructure déterminée par l'organisation économique et sociale, Gauchet s'intéresse à l'action du religieux sur la réalité elle-même. C'est ainsi qu'il parvient à dégager la spécificité révolutionnaire du christianisme et son rôle décisif dans le développement occidental. Bien plus, si nos sociétés se laïcisent, les valeurs laïques elles-mêmes ne seraient que la transposition des valeurs religieuses traditionnelles (le mérite au sens républicain requérant, par exemple, sacrifice de soi et renoncement). Il y aurait donc du religieux après la religion, et le christianisme serait même la religion de la sortie de la religion.

Un monument de la pensée contemporaine. --Paul Klein